Les Règles

Resumé

-Le jeu-

Le Water polo se joue dans des bassins long de 25 à 30 mètres et large de 13 à 20 mètres. Sur le côté sont disposées des marques pouvant prendre des formes divers de couleur rouge, jaune, verte et blanche, matérialisant respectivement les zones des 2, 5 et 7 mètres devant le but, ainsi que le milieu du terrain. 
Chaque équipe est composée de 13 joueurs dont 6 et un gardien de but sont constamment dans l'eau. Les rencontres sont chapautées par deux arbitres arpentant chacun un côté du bassin. Ils sont épaulés par une table de marque qui chronomètre et note les fautes individuelles et les buts marqués. 
Les joueurs ne peuvent toucher la balle qu'avec une seule main, excepté le gardien qui lui peut utiliser les deux. Tous les joueurs ne peuvent toucher ni les bords ni le fond de la piscine. 
Les contacts sont omniprésents dans ce sport. La seule condition qui vous autorise à couler votre adversaire est qu'il soit en possession du ballon. Dans le cas contraire l'arbitre siffle une faute et indique, avec un bras la localisation de la faute et avec l'autre le sens d'attaque de l'équipe à qui revient le ballon. Les joueurs ne peuvent pas passer le ballon sous l'eau.

 -La durée-

 

Un match se dispute en quatre quart-temps de 7 minutes chacun, ponctués de 2 minutes de repos. Le jeu se dispute en temps arrêté, c'est à dire qu'à chaque arrêt du jeu le chronomètre est stoppé. Chaque équipe dispose de 35 secondes pour attaquer. A chaque tir et à chaque récupération de balle le compte à rebourd est remis à 35 secondes.
Au cours d'un match chaque équipe dispose de 2 temps morts qu'elle utilise au moment qu'elle juge opportun, sous réserve qu'elle soit en possession de la balle.

 -Le démarrage-

 

A chaque début de période, chaque équipe se positionne contre sa ligne de but. L'arbitre siffle le début et dépose le ballon sur la ligne médiane. Un joueur de chaque équipe se précipite pour récupérer le ballon.

 --Les fautes entrainant une expulsion temporaire-

Certaines fautes jugées plus graves que celles présentées précédemment entrainent l'expulsion temporaire de celui qui l'a commise. Il se place alors dernière sa ligne de but dans le coin opposé à la table de marque. Sa sortie du jeu ne dure que jusqu'à, ou une récupération de la balle par son équipe, ou un but marqué par l'équipe adverse, ou l'expiration d'un délai de 20 secondes. Au delà de ce laps de temps l'arbitre lui fait signe de rentrer dans le jeu. Les fautes entrainant ce type d'expulsion sont les fautes banales commises dans la zone des 4 mètres. Si une faute est commise dans une action de jeu qui se serait probablement soldé par un but (par exemple une faute par derrière sur un joueur seul face au gardien), l'arbitre sanctionne en faisant tirer un penalty depuis la ligne des 4 mètres.

-Les fautes graves entrainant une expulsion définitive-

Lorsqu'un joueur a cumulé 3 fautes simples avec expulsion temporaire, il est exclu définitivement du jeu mais peut être remplacé, c'est une EDA. Elle intervient également lors de contestation des décisions de l'arbitre. 
- Un coup porté délibérément envers un autre joueur entraine une expulsion définitive et sans remplacement du joueur, c'est une EDS.

  -Le placement-

 

Idéalement les joueurs sont placés comme défini sur le dessin suivant :